Cake à l'océane d'après Sophie Dudemaine

Publié le par Mathilde H.-D.

Après une première aventure sucrée dans l'univers de Sophie Dudemaine avec la "Réinterprétation du cake marocain" (cf le 23/2/2022) qui a fait voyager les papilles, nous nous retrouvons pour la seconde fois, du côté salé après le "Cake aux St Jacques, aux poireaux et au parmesan" (cf le 25/3/2022) et plus précisément du côté de l'océan... histoire de prolonger les vacances. Si j'ai suivi la recette dans les grandes lignes (adaptation au "sans gluten"), pour la garniture, j'ai préféré utiliser du surgelé, plus facile à trouver et à cuisiner, notamment pour les moules ou les crevettes déjà cuites. Et me permettant par la même occasion, d'utiliser le restant de noix de St Jacques (qui ne figure pas sur la liste de Sophie) des 8 kg achetées fraiches en début de saison sur le marché (l'avantage d'habiter au bord de l'océan). Certains diront que la surgélation "dénature" le goût... J'appelle cela du "snobisme", sous entendant que vous, les terriens, ne connaissez pas le vrai goût des produits de l'océan/mer. Cela est vrai pour certains fruits/légumes à haute teneur en eau comme les tomates par exemple : à la décongélation, même pas besoin de faire un dessin, rien que par le visuel et la texture.... Si vous décongelez dans les règles de l'art, c'est comme lorsque vous cuisinez : dans le respect du produit :-). Je referme la parenthèse... Chacun pense et fait ce qu'il veut... Du moment que perso, je m'y retrouve :-)... Je n'irais pas par 4 chemins. A la dégustation, les yeux fermés, on se croirait au bord du littoral, la saveur des fruits de mer envahissant le palais = une tuerie, avec en arrière bouche, un goût de... crème ! un peu comme pour une blanquette océane :-)... et d'une longueur en bouche... encore plus marquée lorsque vous le dégustez 48h00 après... Car c'est le genre de cake à se "bonifier" avec le temps... Je dis ça, je ne dis rien :-). Une texture très moelleuse avec une mâche très agréable... Que demander de plus... Extraite de son livre "Les cakes de Sophie" (éd. de La Martinière 2006), classée dans la rubrique "Eté, mois d'Août" (pratique pour les recherches saisonnières :-)), j'ai, comme habituellement, complètement réécrite la recette avec mes propres mots, tel un scénario... Réalisable par la plupart d'entre vous... Vous savez ce qu'il vous reste à faire... Un cake qui invite à la convivialité, lors de derniers pique-niques pour profiter d'une belle arrière saison, ou d'un brunch sur la terrasse (avec vue sur l'océan ... ou pas LOL). Bref, un petit bonheur gustatif pour mieux appréhender la rentrée... pour certains ;-). Très bon week-end. Et surtout, n'oubliez pas de garder le sourire :-) :-) :-) 

Pour un cake de 20 x 8 x 8 cm.

Préparation : 30 minutes   Décongélation : 1 nuit (fruits de mer surgelés)   Cuisson : 60 à 65 minutes à 160°C (le cake)    Réfrigération : 1 nuit (cake cuit)   Conservation : 4 à 5 jours bien enveloppé dans du film alimentaire, au réfrigérateur.

N.B. 1 : Tous les ingrédients doivent être à température ambiante (sauf le gruyère que vous pouvez sortir au dernier moment).

N.B. 2 : Pour ceux qui souhaitent le réaliser AVEC GLUTEN, je vous donne la liste des ingrédients de Sophie Dudemaine concernant l'appareil à cake : - 3 oeufs - 150 g de farine - 1 sachet de levure chimique - 10 cl d'huile de tournesol - 12,5 cl de lait entier - 100 g de gruyère râpé - La garniture est IDENTIQUE :-) 

Pour le graissage du moule : - 30 g de beurre mou à 82% de M.G. + 6 g de farine de maïs ou autre farine - 

Pour la garniture : - 70 g de crevettes roses cuites, pesées décortiquées surgelées ou non + 70 g de moules cuites surgelées ou non + 70 g de calamars cuits, surgelés ou non ou comme moi, 250 g (oui, un peu plus pour moi LOL) de mix surgelé de noix de St Jacques crues  + crevettes cuites décortiquées + têtes et pattes de calamar + moules cuites - 1 CS d'huile - 1 gousse d'ail - 1 échalotte - 2 branches de persil - sel/poivre - Prévoir QS de lait pour ceux qui utilisent du surgelé - 

Pour l'appareil à cake : - 150 g (=3) d'oeufs - 90 g d'huile de pépins de raisin ou autre huile neutre - 120 g de crème liquide à 30% de M.G. - 100 g de farine de maïs + 50 g de maïzena + 5 g de levure chimique (type Valpiform ou La Pâtelière bio) tamisées ensemble - 100 g de gruyère râpé - la garniture cuisinée ci-dessus - 

LA VEILLE : 

Décongélation 1 nuit des fruits de mer : Mettez les crevettes, moules, St Jacques, calamars, bref, la garniture surgelée que vous aurez choisie, dans un contenant en verre. Recouvrez de lait. Couvrez et laissez décongeler 1 nuit au réfrigérateur.

LE LENDEMAIN : 

Graissage du moule + réfrigération : A l'aide d'un pinceau, graissez du mélange beurre + farine, le fond et les bords intérieurs :-) du moule. Perso, je chemise également le fond de papier cuisson : cela facilitera le démoulage :-). Mettez au réfrigérateur le temps de la : 

Préparation de la garniture : Versez les fruits de mer décongelés dans une passoire et laissez s'égoutter. Ecrasez la gousse d'ail. Epluchez puis émincez finement, l'échalotte. Hachez finement le persil. Découpez les noix de St Jacques en dés de 1 à 1,5 cm, les crevettes "gros calibre" en 2 ou 3, les calamars en 2 ou 3, les moules en 2 ... Chauffez une poêle avec 1 CS d'huile. Faites-y revenir l'ail + l'échalotte. Ajoutez les dés de noix de St Jacques crues et faites les snacker 1 minute (ou un peu plus selon). Puis ajoutez le reste de la garniture fruits de mer et faites cuire durant 2 minutes en remuant de temps en temps. Hors du feu, ajoutez le persil. Mélangez. Goutez. Salez et poivrez à votre convenance. Versez dans un saladier (avec le jus de cuisson qui s'est formé ainsi que l'ail/échalote/persil : c'est ce qui donnera toute sa dimension au cake.. Je dis ça... Je ne dis rien :-)). Laissez refroidir. 

Préparation de l'appareil à cake + cuisson + réfrigération 1 nuit du cake : Préchauffez le four à 160°C (th5-6). Dans un grand saladier, au batteur muni du fouet, blanchissez les oeufs puis, tout en continuant au batteur, versez petit à petit l'huile afin d'obtenir une masse bien émulsionnée (un peu comme pour une mayonnaise). Arrêtez le batteur. Ajoutez dans l'ordre, en mélangeant à chaque fois à l'aide du fouet, la moitié de la crème liquide, la moitié de l'ensemble tamisé farine/maïzena/levure, le restant de crème liquide, le restant de l'ensemble tamisé. Puis incorporez à l'aide d'une spatule/maryse, le gruyère et enfin, délicatement, la garniture (et son jus = important). Versez dans le moule à cake. Enfournez et faites cuire 60 à 65 minutes à 160°C. Lorsque le centre commence à gonfler (vers la 25ième/30ième minute), entaillez à l'aide de la lame d'un couteau, le dessus du cake sur toute la longueur centrale et sur 1 cm de profondeur environ : vous constaterez que le cake n'est pas cuit à cet endroit et qu'il est un peu crémeux. Cela permettra par la suite, au cake, de s'ouvrir et de finir sa cuisson de façon homogène. A la sortie du four, posez le moule sur une grille et laissez complètement refroidir sans démouler. Une fois complètement refroidi, démoulez le cake et enveloppez-le dans du film alimentaire. Mettez-le au réfrigérateur 1 nuit : cela permettra aux arômes de se développer :-). N.B. : 48h00 c'est encore mieux comme nous avons pu le constater... Je dis ça... je ne dis rien :-) 

Le Jour J : 

Dégustation : Sortez-le 20 à 30 minutes avant de servir afin qu'il soit plus ou moins à température ambiante. C'est prêt ! Il ne vous reste plus qu'à déguster sans modération mais toujours avec délectation, ce cake aux saveurs océanes bien présentes et à la texture moelleuse à souhait : coup de coeur :-) 

Cake à l'océane d'après Sophie Dudemaine

Publié dans Et du côté salé ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article