Fondant amandier de Christophe Michalak

Publié le par Mathilde H.-D.

Il semblerait que la photo/recette de ce fondant, dès révélée sur Instagram, ait fait le buzz. Comme je ne suis pas sur ce réseau des plus chronophage, c'est sur Pinterest que je l'ai trouvé, qui m'a mis en lien vers le site du magazine "Fémina" ...Qui a mis en une, dans sa rubrique "Life Style" ladite recette. Dont C. Michalak dit : <<Une bombe de saveur, ultra fondant (...) C'est simple. Une fois sur la table, on le dévore non stop>>. Et ce n'est pas nous qui allons le contredire, bien au contraire :-). Naturellement sans gluten puisqu'elle ne contient pas de farine, j'ai pu suivre exactement la recette, augmentant simplement et proportionnellement :-) les quantités pour un moule de 20 cm de diamètre. A la dégustation, la texture est extrêmement fondante avec une belle humidité mais sans pour autant être collante. L'odeur et le gout ne sont pas sans rappeler le "marzipan de Lübeck pour ceux qui connaissent, une sorte de massepain riche en amandes (au moins 70%) avec ici, en prime, une subtile note d'orange et surtout d'eau de fleur d'oranger, extrêmement agréable en bouche. En fait, ce qui fait la réussite de ce fondant, ce sont les arômes qui  sont subtilement et justement dosés. Un gâteau certes riche mais honnêtement, il est tellement savoureux qu'on ne peut s'empêcher d'en reprendre : <<ça glisse tout seul>> comme dit mon filleul de 7 ans... Vous l'aurez deviné : un énorme coup de coeur unanime, un goût de reviens-y dont on peut être sûr qu'il sera à nouveau sur la table les prochaines semaines d'autant plus qu'il est rapide et simple à préparer, à la portée de la plupart d'entre vous. Et comme souvent, si on lui en laisse l'opportunité, comme le bon vin, il se bonifie avec le temps (j'ai pu mettre de côté, une part, et 3 jours plus tard : une tuerie !). Vous savez ce qu'il vous reste à faire... Un accompagnement idéal avec entre autre, "La soupe de melon à la vanille et au lait d'amande" (cf le X/8/2021)... Je dis ça, je ne dis rien :-). Très belles vacances pour celles et ceux qui ont la chance de partir... Profitez au maximum... avec prudence toutefois :-) :-) :-) 

Pour un moule à manqué ou à charnière de 20 cm de diamètre et 4 cm minimum de haut.

Préparation : 15 minutes   Cuisson : 40 minutes à 160°C (th5-6)   Réfrigération (facultatif) : 1 nuit   Conservation : 5 jours bien enveloppé dans du film alimentaire, au réfrigérateur. Dans ce cas, n'oubliez pas de le sortir 20 à 30 minutes avant de servir...

N.B. 1 : Tous les ingrédients doivent être à température ambiante et il est conseillé de sortir le beurre au moins 2h00 avant du réfrigérateur afin qu'il ait le temps de bien ramollir.

N.B. 2 : La recette est IDENTIQUE AVEC ou SANS GLUTEN :-) :-) :-) 

Pour le graissage du moule : - 40 g de beurre mou à 82% de M.G. mélangé à 8 g de farine de maïs (ou autre farine) - 

Ingrédients de la pâte : - 200 g (=4) d'oeufs - 100 g de beurre mou 1/2 sel (beurre doux pour moi + 1 pc de fleur de sel) à 82% de M.G. - 120 g de sucre - 30 g de miel fleur (miel de fleur d'oranger pour moi) - 200 g de poudre d'amandes blanches - 65 g de mascarpone (Pour moi, 70 g de crème épaisse à 30% de M.G. car je ne tolère pas le mascarpone :-)) - 6 à 7 gouttes d'extrait d'amande amère - 27 g d'eau de fleur d'oranger - 1,5 g de zeste finement râpé d'orange non traité - QS d'amandes effilées pour le décor - QS de sucre glace pour la finition (pas moi :-))

Graissage du moule + réfrigération : A l'aide d'un pinceau, graissez généreusement du mélange beurre/farine, le bord et le fond d'un moule à manqué ou moule à charnière de 20 cm de diamètre et minimum 4 cm de haut. Perso, je chemise également le fond d'un disque de papier cuisson afin de faciliter le démoulage. Mettez le tout au réfrigérateur le temps de...

Préparation de la pâte : Dans un grand saladier, travaillez le beurre mou avec le dos d'une cuillère jusqu'à obtenir la consistance molle et grasse d'une pommade. Ajoutez le sucre + le miel + le zeste d'orange. Mélangez bien, jusqu'à obtention d'une masse crémeuse. Puis ajoutez dans l'ordre, en mélangeant bien à chaque fois, à la spatule et/ou le fouet, la crème épaisse (ou mascarpone), 2 oeufs, la moitié de la poudre d'amandes + l'eau de fleur d'oranger + l'extrait d'amande amère, 2 oeufs et enfin le restant de poudre d'amandes (+ la fleur de sel si, comme moi, vous utilisez du beurre doux). Terminez le mélange en mixant bien le tout au mixeur plongeant durant une bonne minute afin de lisser et émulsionner la pâte. De suite : 

Cuisson du gâteau : Préchauffez le four à 160°C (th5-6). Versez la pâte dans le moule puis parsemez généreusement le dessus d'amandes effilées. Enfournez et faites cuire durant 40 minutes à 160°C. A la sortie du four, posez le moule sur une grille. Laissez complètement refroidir la gâteau dans le moule avant de démouler. Pour cela, posez une plaque sur le moule, renversez le tout afin de démouler le gâteau sur la plaque, ôtez le moule puis retournez le gâteau sur un plat à service. Soit vous le dégustez de suite, soit comme moi (conseillé)

Réfrigération 1 nuit du gâteau cuit : Enveloppez soigneusement le gâteau de film alimentaire et mettez au réfrigérateur 1 nuit : cela permettra au gâteau de prendre "corps" et surtout aux arômes de se développer...Je dis ça, je ne dis rien :-) 

Dégustation : Si vous l'avez mis au réfrigérateur, dans ce cas-là, sortez-le 20 à 30 minutes avant de servir afin qu'il soit à température ambiante. Vous pouvez le saupoudrer de sucre glace (pas fait)... C'est prêt ! Il ne vous reste plus qu'à déguster sans modération mais toujours avec délectation, cette infernale gourmandise :-) :-) :-) 

Fondant amandier de Christophe MichalakFondant amandier de Christophe Michalak

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article