Les Chamonix d'après Eddie Benghanem

Publié le par Mathilde H.-D.

Qui d'entre vous n'a jamais dégusté dans son enfance, ces gâteaux arrondis, fourrés d'une gelée et recouverts d'un glaçage à l'orange inspirés des nonnettes ? Crées dans l'entre-deux-guerres par la biscuiterie l'Alsacienne (rachetée par la suite par LU puis Danone puis...Kraft Foods), ils sont conditionnés dans une boite en carton dont l'intérieur est chemisé de papier alu, sur 2 étages séparés par une feuille, en 2 rangées de 5... Perso, j'ai toujours détesté et c'était une réelle punition lorsqu'on nous les servait au goûter après une séance de ski en primaire notamment :-). Fort heureusement, le pâtissier du Trianon Palace à Versailles, dont j'avais déjà réalisé le "Pain d'épice" (cf le 14/1/2015) a décidé de partager sa propre version de ces fameuses nonnettes dans un ouvrage de référence paru en 2017 et judicieusement baptisé "Le Grand Cours de Pâtisserie" (éd. Hachette Cuisine 49,95 euros) et dont le magazine Cuisine & Vins de France n°179 (déc/jan 2018) nous fait profiter. Quant à la définition d'E. Benghanem d'une bonne pâtisserie (à laquelle j'adhère totalement tellement elle coule de source) : <<Pour être équilibrée, elle doit avoir du goût, de la texture. Il est indispensable qu'elle soit lisible et qu'on comprenne ce que l'on mange. Elle doit être simple et bonne. C'est également un gâteau qu'on va déguster au bon moment, dans le bon endroit et avec la bonne personne.>> What else ? Si ce n'est que le magazine décrit ainsi ces "chamonix dans leur habit d'hiver" : <<Ils sont si moelleux et savoureux qu'il sera difficile de vous arrêter lorsque vous les aurez goûté>>. Nous confirmons... Avec un appareil aussi parfumé et moelleux... rien à voir avec le goût d'orange chimique du gâteau industriel... C'est juste une friandise à dévorer en toute circonstance :-). Réalisable par la plupart d'entre vous... Vous savez ce qu'il vous reste à faire... Vous oublierez la version originale sans problème :-) :-) :-) 

Pour 20 à 24 chamonix réalisés dans des 1/2 sphères de 5 cm de diamètre.

Préparation : 30 minutes   Infusion du sirop aux 3 agrumes et épices : 1 nuit   Cuisson : 16 à 18 minutes à 160°C (chamonix) + 20 à 30 secondes à 240°C (glaçage)    Conservation : 15 jours dans une boite hermétique, à l'abri de l'humidité

N.B. 1 : Tous les ingrédients doivent être à température ambiante.

N.B. 2 : Pour ceux qui souhaitent réaliser ces chamonix AVEC GLUTEN, voici la liste des ingrédients du chefs : - le sirop aux 3 agrumes et épices - 150 g de farine - 8 g de bicarbonate alimentaire - 90 g de beurre fondu - Le restant des préparations (sirop + marmelade + glaçage) est identique.

N.B. 3 : Conseil du chef : l'appareil cru peut se conserver 3 jours au frigo. Vous pouvez donc doubler, tripler etc... les proportions :-) 

Déroulement : J-1 : Préparation + infusion 1 nuit du sirop aux 3 agrumes et épices. Préparation de la marmelade d'orange.   Jour J : Préparation + cuisson des chamonix. Préparation du glaçage. Finition. Dégustation :-) :-) :-) 

Pour le sirop aux 3 agrumes et aux épices : - 150 g de miel liquide (miel d'acacia pour moi) - 150 g d'eau - 68 g de sucre - le zeste finement râpé d'une orange non traitée (= 20 g pour moi) - le zeste finement râpé d'un citron vert non traité (= 5 g pour moi) - le zeste finement râpé d'1/2 citron jaune non traité (= 4 g pour moi) - 2 g de poudre d'anis - 1 g de 4 épices - 

Pour la marmelade d'orange : - 100 g d'écorces d'oranges confites - 50 g de jus d'orange frais - 

Pour la pâte à chamonix : - le sirop aux 3 agrumes et aux épices filtré, préparé ci-dessus - 100 g de farine de maïs (ou de riz) + 50 g de maïzena + 4 g de levure chimique (type Valpiform ou La Pâtelière bio) tamisées ensemble - 80 g d'huile de pépins de raisin - 

Pour le glaçage : - 100 g de sucre glace - 28 g d'eau - QS de gouttes d'huiles essentielles de citron pour moi, ou d'amande ou d'abricot - 

Préparation du sirop aux 3 agrumes et aux épices : Portez à ébullition l'eau + le sucre en remuant de temps en temps afin que le sucre se dissout correctement. Retirez du feu, ajoutez le miel, mélangez bien puis remettez le tout sur le feu et portez à nouveau à ébullition. Retirez du feu, versez dans un saladier. Ajoutez les zestes des agrumes et les épices. Mélangez bien. Couvrez et laissez infuser une nuit. 

Préparation de la marmelade d'orange : Mettez les écorces d'oranges confites dans un mixeur. Faites chauffer le jus d'orange (au micro-ondes pour moi étant donné les petites quantités) puis versez sur les écorces d'oranges confites. Mixez l'ensemble jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Versez dans un récipient. Laissez refroidir, couvrez et réservez au réfrigérateur jusqu'à utilisation.

Préparation de la pâte à chamonix : Filtrez le sirop aux 3 agrumes et aux épices au-dessus d'un tamis. Appuyez avec le dos d'une cuillère afin de récupérer le plus de sirop possible. Mettez l'ensemble tamisé farine + maïzena + levure chimique dans un saladier. Versez-y le sirop aux 3 agrumes et aux épices. Mélangez bien au fouet. Versez ensuite l'huile. Mélangez bien, toujours à l'aide du fouet, afin d'obtenir une pâte lisse et homogène que vous pouvez verser dans une poche à douille dont vous couperez l'extrémité au moment de pocher ou comme moi, vous abstenir de cette méthode :-) 

Montage + cuisson des chamonix : Préchauffez le four à 160°C (th5-6). Versez la marmelade dans une poche à douille. Pochez ou comme moi, remplissez à l'aide d'une petite louche, les moules 1/2 sphères en silicone de 5 cm de diamètre, au 3/4 de pâte à chamonix. Puis pochez l'équivalent d'une noisette, de façon centrée, de la marmelade d'orange. Enfournez et faites cuire durant 16 à 18 minutes à 160°C. A la sortie du four, posez la plaque sur une grille et laissez complètement refroidir avant de démouler. A ce moment-là : 

Préparation du glaçage : Dans un saladier, fouettez le sucre glace avec l'eau + QS gouttes d'huile essentielle de votre choix (citron pour moi) De suite : 

Glaçage des chamonix/finition : Une fois ces derniers refroidis, préchauffez le four à 240°C (th8). Démoulez les chamonix sur une grille sous laquelle vous aurez déposé un plat de récupération. Puis, soit vous versez le glaçage dans une poche à douille et glacez ainsi les chamonix soit vous le faites, comme moi, à l'aide d'une cuillère. Posez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson, enfournez et laissez sécher le glaçage à 240°C durant 20 à 30 secondes. Sortez-les du four. Laissez-les refroidir. C'est prêt ! Il est maintenant plus que temps de déguster sans modération mais toujours avec délectation, ses savoureux chamonix accompagnés d'un chocolat chaud ou d'un verre de coteaux-du-layon (Val de Loire) :-) :-) :-) 

Les Chamonix d'après Eddie BenghanemLes Chamonix d'après Eddie Benghanem

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Je vous suis depuis plusieurs années sans me lasser, impressionnée par vos réalisations, admirative de votre rigueur, reconnaissante de ce que vous donnez à vos lecteurs … sans avoir personnellement franchi le pas en mettant en pratique vos recettes, trop impressionnée par la complexité et la multiplicité des préparations. Mais cette recette me semble moins complexe que bien d’autres et le souvenir des Chamonix de mon enfance est une invitation supplémentaire à me lancer. <br /> Merci pour vos recettes et pour le temps que vous consacrez à nous les présenter. Et puis j’aime la sobriété de votre blog !<br /> Cordialement
Répondre
M
Bonjour Gras... Merci pour tous ces compliments, pour votre fidélité... Être plus ou moins privée de dessert durant mon enfance et une partie de ma vie d'adulte, le diagnostic, enfin, de la maladie coeliaque ont été le moteur pour franchir le pas et me mettre à la pâtisserie (je n'en ai jamais fait avec gluten :-) et goûter à tout ce qui peut sembler banal ou classique pour la plupart d'entre vous... C'est également un sas de décompression entre une semaine intense et le week-end... Cela est et doit rester un amusement... Je n'ai jamais pris de cours et ne souhaite pas en prendre... découvrir, échouer, font partie du jeu :-) sans prétention et sans ambition d'en faire mon métier... tout cela pour vous dire que je suis partie de zéro et que j'ai avancé au fur et à mesure... alors, ne vous laisser pas décourager... rien ne se fait en un jour.... il y a des recettes plus simples sur mon blog... pourquoi pas ces chamonix ? qui soit dit en passant, en terme de goût sont beaucoup plus savoureux que les originaux que je détestais LOL....Tant que je resterai motivé, je trouverai de ci de là, du temps pour rédiger les recettes (d'où souvent un décalage entre le moment de la réalisation et celui de la publication :-)...Lorsque vous vous sentirez prête, lancez-vous et ne vous laisser surtout pas décourager si le résultat n'est pas tout de suite à la hauteur... je peux vous assurer que j'ai le souvenir de quelques catastrophe mémorables :-) dont on a beaucoup ri :-) Encore merci pour ce message qui me touche énormément... Très bon week-end