Le Pain d'épices au miel de sapin de Mathilde

Publié le par Mathilde H.-D.

L'odeur du pain d'épices qui envahit les pièces de la maison lors de sa cuisson...son goût si particulier...font parties de mes souvenirs d'enfance, heureuse de pouvoir enfin le déguster au goûter après une journée au ski ou à chahuter dans la neige, bien au chaud, entourée d'amis ou des cousins...Réconfortant, riche en arômes, consistant, comme celui-ci : même les plus grands appétits risquent de caler très vite :-) C'est également l'occasion de parler du "Echter Deutscher Honig" = véritable miel allemand, très certainement inconnu de la plupart des français. Dès 1925 est créée la "Deutscher Imkerbund e.V." = l'association des apiculteurs allemands qui regroupent 19 antennes régionales. Leur objectif : préserver un environnement riche, varié, sain, afin de permettre la meilleure pollinisation possible par des abeilles sauvages. Pour cela, ils ont mis en lien les connaissances anciennes et les méthodes de recherches modernes grâce à un centre de recherche et de développement avec lequel les apiculteurs peuvent être constamment en contact. Ces derniers qui sont près de 115000 aujourd'hui pour 800000 colonies d'abeilles sont régulièrement formés, informés afin qu'ils puissent exploiter au mieux leurs ruches et vendre dans des conditions très entourées : des pots en verre siglés à chercher à la mairie, d'où l'obligation d'être déclaré auprès de l'association, des étiquettes avec le nom de l'apiculteur, le lieu, un numéro unique pour chaque pot, la marque "Echter Deutscher Honig" permettent d''être sûr d'avoir un miel authentique, de qualité, traçable et produit dans le respect des différents règlements stipulés dans les statuts de l'association. Cette recherche de la qualité doublée de la préservation de l'environnement, permet à l'Allemagne d'obtenir des rendements élevés : chaque colonie produit 20 à 30 kg de miel, soit 15 à 20000 tonnes par an, ce qui ne représente que 20% de la consommation allemande car ces derniers sont très gourmands : ils sont les premiers consommateurs au monde avec 1,1 kg/personne/an ! Enfin, pour finir, chaque apiculteur est titulaire de 7 à 8 colonies et moins d'1% le font à titre professionnel, ce qui est d'autant plus admirable. La plupart le font par passion car nous savons que notre source d'alimentation en général vient de la pollinisation et en cas de disparition des pollinisateurs (les abeilles domestiques et sauvages contribuent à la pollinisation de 80% de plantes à fleurs - sources : INRA), il n'y aurait plus de fruits, ni de légumes, ni de café ou de cacao, ni source d'alimentation pour les animaux que nous consommons...Difficile d'imaginer un seul repas auquel les abeilles ne sont pas associées de près par leur activité de pollinisation...L'Allemagne est un exemple et d'autres pays s'engagent de plus en plus à préserver un environnement sain et donc la sauvegarde des abeilles...Quant à la recette en elle-même, elle ne présente pas de difficultés particulières si vous suivez les explications. Vous savez ce qu'il vous reste à faire...Et peut-être vous souviendrez-vous de Biene Maja, Maya l'Abeille et fredonnerez la chanson du générique ;-) 

Pour la pâte à pain d'épices : - 200 g de lait entier - 400 g de miel de sapin - 80 g de beurre à 82% de M.G. - 250 g de farine de sarrasin + 150 g de maïzena + 10 g de bicarbonate alimentaire + 6 g de cannelle en poudre + 2 g d'anis en poudre + 6 g de 4 épices pour pain d'épices tamisés ensemble - 25 g de sucre de canne - 6 g d'eau de fleur d'oranger - 50 g d'écorces d'oranges confites - 25 g d'amandes effilées -

Pour le sirop : -90 g d'eau + 20 g de sucre - 14 g de Grand Marnier -

Pour le décor (facultatif) : - QS d'écorces d'oranges confites - décors en chocolat -

Préparation de la pâte + cuisson : Portez à frémissement le lait. Retirez du feu, ajoutez le miel et mélangez. Remettez sur feu doux et ajoutez le beurre coupé en morceaux. Remuez jusqu'à ce que celui-ci ait entièrement fondu. Retirez du feu. Dans un saladier, mélangez l'ensemble tamisé farine + maïzena + bicarbonate + les différentes épices avec le sucre de canne, la fleur d'oranger et les écorces d'oranges confites. Versez-y en 2 fois la préparation lait/miel/beurre tiède en mélangeant bien entre chaque ajout afin d'éviter les grumeaux. Préchauffez le four à 160°C (th5-6). Beurrez et farinez légèrement un moule à cake de 26 x 9 cm. Versez-y la pâte. Parsemez le dessus d'amandes effilées. Enfournez et faites cuire à 160°C durant 1h10. A mi-cuisson (40 minutes), tracez un sillon au milieu du dessus du pain d'épices dans le sens de la longueur :-) avec la pointe d'un couteau. A la sortie du four, posez le moule sur une grille et laissez complètement refroidir avant de démouler et de procéder à la suite :

Préparation du sirop d'imbibage + imbibage du pain d'épices : Dans une casserole, portez à ébullition l'eau + le sucre en vous assurant que le sucre se dissout complètement. Au premier bouillon, retirez du feu, versez dans un bol et attendez quelques instant avant d'ajouter le Grand Marnier. De suite, imbibez généreusement le pain d'épices entièrement refroidi (important) de sirop chaud à l'aide d'un pinceau. Puis couvrez au contact le pain d'épices de film alimentaire afin de préserver l'humidité + le parfum apporté par le sirop. Réservez au réfrigérateur. Et comme souvent, plus le pain d'épices vieillit, meilleur il est....A déguster à tout momebt, au coin du feu, accompagné d'un café ou d'un chocolat chaud, sans modération mais toujours avec délectation. PS : vous pouvez comme moi, mettre votre touche personnelle en le décorant d'écorces d'oranges confites et de décors en chocolat....

Le Pain d'épices au miel de sapin de Mathilde
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article